< Retour à la page projet

La saison 2

Après la magie, place à la vraie vie. Cette saison 2 des Zastuces, créée dans le cadre du programme de prévention initié par les caisses d’assurance retraite de Bourgogne Franche-Comté en direction des personnes âgées, met Renée, Colette, Charles ou encore Jean-Paul en vedette dans une nouvelle série de 40 vidéos.

La démarche

Rendre les retraités acteur de leur Bien Vieillir est un des messages forts diffusés au long des Zastuces. Pour renforcer l’impact et jouer sur un effet « miroir », la deuxième saison de la série, constituée de 40 films courts d’une minute trente, donne la parole à des retraités de tous âges qui ont un point commun : continuer d’être actif et de vivre en société, ce qui fait le sel de leur vie !

Un casting de choix !

Ils sont 19 retraités de Bourgogne-Franche-Comté qui ont accepté de livrer leurs témoignages et de recevoir chez eux l’équipe de tournage, un photographe et des membres du GIE Impa. Repérés lors du Salon des Seniors à Dijon ou par le réseau des caisses de retraite, ils ont été contactés puis rencontrés afin de leur présenter le projet. Sans fard ni « discours tout fait », nous les avons interviewés et filmés chez eux ou dans un cadre familier.  Avec générosité, ils nous ont ouvert leur maison et offert du temps. 

Une équipe de professionnels du cinéma

Pour l’accompagner dans le projet, le Gie Impa a choisi, après appel d’offres, l’agence Chapet Hill, basée à Dijon, dont la technicité et l’approche humaniste l’ont convaincu. « Nous réalisons des films émouvants, parfois impertinents, toujours créatifs. Notre investissement est à la hauteur de la confiance qui nous est accordée et nous partageons notre enthousiasme avec toutes les personnes impliquées sur les projets qui nous sont confiés ». Le Gie Impa a aussi tenu à la présence d’un photographe lors des tournages pour réaliser  des portraits des retraités. Johann Michalczak a été choisi pour son regard curieux et bienveillant.

Et toujours la validation des experts

Chaque témoignage est suivi d’un conseil validé par le Professeur Patrick Manckoundia, chef du service médecine interne gériatrie à l’Hôpital de Champmaillot Dijon et l'ASEPT Franche-Comté Bourgogne.